4 livres pour mieux comprendre le steampunk

Le steampunk est un mouvement culturel très difficile à définir de façon simple et concise. Dans cet article, nous vous invitons à approfondir votre connaissance du genre à travers la lecture de quatre ouvrages spécialisés.

On vous parle de steampunk, vous voyez à peu près à quoi ressemble l’esthétique du mouvement (ou pas) et vous avez envie d’en apprendre plus ? Vous êtes au bon endroit.

Le steampunk n’est pas simplement un genre littéraire. C’est avant tout un mouvement culturel qui s’étend bien au delà du livre. Pour certains, il s’agit carrément d’un mode de vie et de pensée.

Le genre trouve essentiellement son origine dans les écrits de Jules Verne et de H. G. Wells. Les deux auteurs ont chacun une vision du savant qui va poser les bases du steampunk. Pour Verne, le savant est fou, arrogant et ses inventions n’ont de limite que son imagination. Pour Wells, le scientifique est certes arrogant, mais aussi à l’origine du progrès technologique. Les deux auteurs auront une grande influence sur beaucoup d’autres écrivains (encore aujourd’hui) ainsi que sur la communauté scientifique elle-même.

Le steampunk ne connait pas de limite : il s’invite dans la BD, dans la musique, au cinéma, dans la mode, dans le théâtre et dans la déco. N’avez-vous pas remarqué cette tendance actuelle pour les ampoules à filament, les étagères en tuyaux, les cloches de verre ? Voyez comme le thème du “cabinet de curiosités” est à la mode ou encore le DIY (Do it yourselves – Faites-le vous-mêmes). L’esthétique steampunk est partout mais attention, la société de consommation l’a séparée de son état d’esprit initial : le marketing normalise le marginal. Pratique pour concevoir son costume pour le prochain festival et refaire la décoration de son salon mais par contre, en décalage avec le côté punk du mouvement et son engagement politique et philosophique.

Bref, on a selectionné pour vous quatre livres qui vous expliqueront bien mieux que nous les origines du genre, ses différentes branches – car oui, au delà du steampunk, il existe le dieselpunk, le boilerpunk, le clockpunk, etc –, sa musique et bien sûr sa littérature.

La Bible Steampunk, Jeff VanderMeer (ed. Bragelonne) :

La Bible steampunk

Véritable bible illustrée, ce collector retrace les origines du steampunk, des pères fondateurs comme Jules Verne ou H. G. Wells aux nombreux auteurs, artisans et artistes qui ont illustré les canons du genre, à travers la mode et le culte des accessoires futuristes. Rehaussées d’illustrations et de photographies professionnelles soignées, ces pages hautes en couleur abordent la littérature, les arts, le cinéma et toutes les références cultes propres à ce courant planétaire, d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

La France steampunk, Etienne Barillier et Arthur Morgan (ed. Mnémos) :

La France steampunk

Une rumeur court depuis longtemps…Un livre circulerait sous le manteau, un livre racontant la France steampunk du XIXe siècle, un livre qui aurait inspiré la communauté française d’aujourd’hui. Que s’est-il passé en 1871 ? Quelle est cette Grande Machine que les puissances européennes convoitent ? Quelle est cette France devenue étrangement vaporiste ?

Étienne Barillier et Arthur Morgan, les deux meilleurs spécialistes du steampunk français, se sont lancés à corps perdu dans cette enquête! Ils retranscrivent ici le coeur des documents retrouvés. Accompagnés du photographe Nicolas Meunier, ils ont sillonné l’Hexagone à la rencontre des factions vaporistes. Car elles seules détiennent le fin mot de l’histoire !

Le Guide du steampunk, Etienne Barillier et Arthur Morgan (ed. ActuSF) :

Le guide steampunk

Des machines gigantesques mues par la vapeur, des héros en hauts-de-forme et monocles, des héroïnes en crinolines et ombrelles… L’imagerie du steampunk ne cesse de fasciner depuis la création du genre dans les années 1980. Mais, quelles en sont les origines ? Et quelles sont les oeuvres majeures en littérature, au cinéma ou en bande dessinée ? Rédigé par Étienne Barillier, spécialiste incontournable du genre, et Arthur Morgan, cofondateur de la communauté French Steampunk, ce guide dresse un état des lieux du steampunk aujourd’hui autour, notamment, de rencontres avec Tim Powers, K. W. Jeter, James Blaylock, Greg Broadmore ou Mathieu Gaborit.

Tout le steampunk, Etienne Barillier et Raphaël Colson (ed. Les Moutons électriques) :

Tout le steampunk

Imaginez un passé qui aurait pu être ! Un XIXe siècle victorien soudain théâtre de l’affrontement de robots gigantesques propulsés grâce à la vapeur, des gentlemen magiciens luttant contre des créatures maléfiques — le steampunk c’est cela et encore bien d’autres folies, des rouages, du cuivre, des dirigeables, tout un imaginaire populaire entièrement revisité et réinventé, dans une étourdissante relecture des œuvres de Jules Verne et de H. G. Wells. Une nouvelle esthétique du « rétro-futur » prend son envol !
Sous la plume des meilleurs spécialistes du genre, vous saurez tout du steampunk, dans un beau livre qui s’impose comme la référence ultime sur le sujet.

Et pour aller plus loin encore dans votre découverte, voici un roman, une anthologie (la nôtre !), un film, une BD et un groupe de musique steampunks :

  • Boneshaker, tome 1 de la trilogie Le Siècle mécanique, Cherie Priest, éd. Eclipse ;
  • Ecologie et folie technologique, collectif d’auteurs (Brenet, Chastellière, D’Huissier et Pleynet), éd. Oneiroi, 2019.
  • La ligue des gentlemen extraordinaires, Stephen Norrington, 2003.
  • Le Château des étoiles, scénario et dessin Alex Alice, éd. Rue de Sèvres
  • Abney Park

Bon voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

leo Praesent Donec at quis, ipsum justo dictum risus. non id,